×
Accueil Luisa VivreDV Écrits Chaînes/Sites Enseignements Messe/Prêtres Images Autres_liens

Luisa Piccarretta

St Hannibal Maria Di Francia

☰ MENU
content
content

Luisa Piccarreta

1865-1947

Luisa Piccarreta, servante de Dieu

Luisa, aussi appelée la petite fille de la Divine Volonté, est une mystique italienne a qui Jésus donna toutes les révélations concernant le troisième FIAT, soit le FIAT de la Sanctification. À travers elle, Dieu a inauguré son nouveau Royaume, soit le Royaume de la Divine Volonté, afin que les créatures puissent maintenant y adhérer en s’instruisant à travers les 36 tomes du Livre du Ciel , écrits par Luisa pendant 40 ans et dictés par Jésus Lui-même.

Bien que Luisa n’ait eu qu’une formation intellectuelle et scolaire très limitée, elle écrivit par obéissance à ses confesseurs non seulement le Livre du Ciel , mais aussi « Les 24 heures de la Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ » ainsi que « La Vierge Marie dans le Royaume de la Divine Volonté » , enseignements, donné par Marie. Dieu a donc actualisé le don de la Divine Volonté à travers Luisa, le 8 septembre 1889 alors qu’elle avait 24 ans ; le troisième FIAT commença alors à se déployer pour ainsi marquer le début de l’Ère du Royaume de la Divine Volonté sur Terre. Ayant acceptée l’état d’âme victime dès son adolescence, Luisa fut alitée pendant 60 ans et elle ne se nourrissait que de la Sainte communion, donnée par ses confesseurs qui célébraient la messe dans sa chambre quotidiennement. Luisa est montée au ciel à l’âge de 82 ans, le 4 mars 1947.

N.B. Pendant que Luisa était en vie, une vingtaine de ses livres ont reçus l’Imprimatur et les autres volumes ont été approuvés en juillet 2010 durant son procès de béatification. (L'imprimatur est une autorisation officielle de publier, donnée par une autorité de l'Église catholique).

Tome 23 au 18 janvier 1938

Jésus à Luisa : « Ce que je manifeste sur ma Divine Volonté et que tu écris peut être appelé « l’Évangile du Royaume de la Divine Volonté » . Il ne s’oppose en rien aux saintes Écritures, ni à l’Évangile que j’ai annoncé lorsque j’étais sur terre. En fait, on peut l’appeler le soutien des deux. »

« Voici, c’est à cela que serviront toutes les choses que je t’ai manifestées, toutes les vérités surprenantes, et les promesses de tant de biens que je veux accorder aux enfants du « Fiat Voluntas Tua » (Que Ta Volonté soit faite) . Ce sera l’Évangile, la base, la source inépuisable où chacun viendra puiser la vie céleste, le bonheur terrestre et la restauration de sa Création. Oh ! Combien seront heureux ceux qui viendront avidement boire à grandes gorgées à ces sources de connaissances. Car elles ont la vertu d’apporter la vie du Ciel et de bannir toute tristesse. »

content

Saint-Hannibal

(1851-1927)

Saint Hannibal Maria Di Francia

Le Père Hannibal fut le troisième des confesseurs extraordinaires de Luisa et ce, pendant 17 ans. Ainsi, en apprenant à connaître ses écrits sur la Divine Volonté et en s’y consacrant davantage, le Père prit conscience de leur importance capitale et de la nécessité absolue de faire connaître ces volumes sur la Divine Volonté au monde entier.

De ce fait, il a assumé lui-même la responsabilité de diriger le travail de publication de tous les volumes de Luisa et fut ensuite censeur nommé par l’Église pour ces écrits. Bien que la tâche fût gigantesque, c’est avec une grande générosité et un abandon total entre les mains du Seigneur que le Père débuta ce travail. Il les a d'abord revus pour obtenir le Nihil Obstat et l'Imprimatur , puis il a commencé à publier certains écrits, dont le livre « Les 24 heures de la Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ » où il a rédigé toutes les sections [Réflexions et pratiques] pour chaque heure, ainsi que l’introduction du livre. C’est par ailleurs dans une de ses lettres, écrite en 1921, qu’Hannibal relate des faits intéressants concernant Saint Padre Pio et « Les Heures de la Passion » . Il y est écrit notamment que Padre Pio est en amour avec ce livre et qu’il le recommande à tous. Il est noté également que bien que Padre Pio n’ai jamais rencontré Luisa en personne, son estime pour elle est grand, de sorte qu’il donna sa bénédiction au tout premier groupe de prière basé sur les écrits de Luisa ; Padre Pio indiquant lui-même les personnes qu’il estimait devoir faire partie de ce groupe.

Quelques années plus tard, le Père Hannibal retourna vers le Seigneur, soit le 1er juin 1927, avant la publication complète de tous les écrits. Le 7 octobre 1990, le Pape Jean-Paul II a proclamé bienheureux le Père Hannibal Maria Di Francia et le 16 mai 2004, il l'a canonisé.

Tome 16 au 24 février 1924

Jésus à Luisa : « La raison pour qu'un de mes ministres t'accompagne est qu'il soit pleinement informé de la loi de ma Volonté, qu'il en soit le témoin et le dépositaire et, qu'en tant que fidèle ministre de mon Église, il fasse connaître ce si grand bien. »

Tome 20 au 6 novembre 1926

Jésus à Luisa : « Je confierai mon Royaume à mes ministres afin que, tels des seconds Apôtres du Royaume de ma Volonté, ils puissent en être les annonciateurs. Crois-tu que la venue du Père Maria di Francia , qui témoigne tant d’intérêt et qui a pris à cœur la publication de ce qui concerne ma Volonté, soit arrivée par hasard ? Non, je l’ai moi-même organisée. C’est un acte providentiel de la Suprême Volonté qui le veut comme premier Apôtre et programmateur du Divin Fiat. Et comme il se trouve être le fondateur d’un Ordre, il est plus facile pour lui de contacter les Évêques, les prêtres et les gens, et également dans son propre Institut, afin de proclamer le Royaume de ma Volonté. C’est pourquoi Je l’aide tellement et que Je lui donne une lumière spéciale, parce que pour comprendre ma Volonté, il faut de grandes grâces pas de petites lumières, mais un soleil pour comprendre une Volonté Divine, Sainte et Éternelle, de même qu’une grande disposition de la part de celui à qui est confié cette charge. C’est Moi également qui ai organisé la venue quotidienne du prêtre afin de pouvoir trouver rapidement les premiers Apôtres du Fiat de mon Royaume, et qu’ils puissent proclamer ce qui concerne ma Volonté Éternelle. Par conséquent, laisse-Moi terminer afin que, lorsque j’aurai fini, Je puisse tout confier aux nouveaux Apôtres de ma Volonté ; et tu pourras venir au Ciel, et voir de là-haut les fruits du Royaume tant attendu du Fiat Éternel. »